FIV avec don d’ovocytes et sperme de votre partenaire

Cette technique FIV entraîne la fécondation de l´ovule de la donneuse avec le sperme du partenaire dans le laboratoire

FIV avec don d’ovules et sperme de votre partenaire

  • Échographies et contrôles hormonaux

    1.- Sélection de la donneuse

    Toutes les donneuses de notre centre, conformement à la Loi Espagnole de Reproduction assistée, ont entre 18 et 35 ans, et on leur a effectué une vaste étude pour vérifier que leur état de santé est optimal. Outre les sérologies, on leur a effectué une étude additionnelle qu’ inclut : analyse génétique avec karyotype, mucoviscidose, bêta-thalassemie et X-Fragile, ainsi qu’une évaluation psychologique. En outre, préalable consentement informé, nous conservons un échantillon d’ADN des donneuses au cas où dans un future, il était nécessaire de l´utiliser.

  • Traitement de la donneuse

    2.- Traitement de la donneuse

    Les donneuses reçoivent un traitement avec des gonadotropines pour le recrutement folliculaire dans le 3ème jour du cycle, et lorsque l’ovulation est déchaînée elles sont citées 36 heures après pour la ponction et l’obtention des ovocytes. La durée de chaque cycle est variable même dans différents cycles d’une même donneuse. Pour cette raison, jusqu’au moment de programmer la ponction il n’est pas sûr quand il aura lieu, et il ne pourra pas être informé avec anticipation à la femme réceptrice (48 heures avant la ponction).

  • 3.- Préparation de la femme réceptrice

    Avant de commencer le traitement:

    La femme réceptrice doit subir une série des épreuves pour vérifier son état général de santé. Entre elles on inclut la sérologie pour dépister maladies de transmission sexuelle (VIH, Hépatite et Syphilis).

    Dans le cas de femmes de plus de 45 ans ils sont mènées en outre, une série d’études pour garantir que la patiente peut tomber enceinte sans supposer aucun problème ni pour elle ni pour son futur enfant.
    Il est aussi recommandable de faire une évaluation psychologique de la couple réceptrice des ovocytes, puisque cette procédure est associée avec un plus grand degré du stress. Une psychologue sera disponible, d´une manière libre et gratuite, pour les patients qui en ont besoin d´elle.


    Traitement de la femme réceptrice:

    Le traitement médical pour la femme réceptrice consiste principalement à préparer son endomètre (la couche de cellules qui couvre l’utérus) pour recevoir postérieurement les embryons. Ce traitement variera selon si la patiente a ou n´a pas de règles. Dans le premier cas, les agonistes de GnRH sont utilisés pour qu’il n’existe pas d’« interférences » avec d’autres hormones (ce qu’on appelle une suppression hypophysaire), et postérieurement, des doses contrôlées d’oestrogènes et progestérone sont utilisés pour préparer l’endomètre. Dans de cas où il n´y a pas de règles, la thérapie est uniquement effectuée avec des œstrogènes et de la progestérone.

    Au cas où la patiente ne réside pas à Madrid, ou même, elle vient d’un autre pays, le traitement peut être fourni par son médecin où elle reside et contacter avec la Clínica Tambre pour suivre les contrôles nécessaires par voie téléphonique ou par courrier électronique.


    Pour savoir quand est préparé l’endomètre, plusieurs contrôles échographiques sont faits avec lesquels on mesure la grosseur de celui-ci, et dans certains cas, un analyse de sang est fait pour déterminer les niveaux d’oestradiol. Àu moment où la femme est considerée « préparée », il faut uniquement attendre que la donneuse s´effectue la ponction ovocytaire. Ce temps d’attente oscille entre une et quatre semaines, suivant la disponibilité d’une donneuse appropriée.

    L’endomètre peut être préparé dans 6 jours, mais il est recommandé un minimum de deux semaines. La thérapie de substitution avec des oestrogènes peut être prolongée jusqu’ à plus de 2 mois sans effet défavorable, pour pouvoir être synchronisé avec une donneuse.

  • 4.- Synchronisation donneuse-réceptrice

    Le cycle de la donneuse et la réceptrice doit être synchronisé pour assurer que les embryons sont transférés à une cavité de l´endromètre réceptive. On peut utiliser des contraceptifs oraux dans les donneuses, les femmes réceptrices ou dans toutes les deux pour faciliter la synchronisation. Le jour où la ponction de la donneuse est programmée, on appelle la femme réceptrice pour qu’elle puisse être en préavis. Postérieurement, on l´appelle à nouveau le jour de la ponction pour confirmer le nombre d’ovocytes mûrs que le sont assignés et pour l´indiquer qu´elle doit commencer le traitement avec progestérone.

    Comme on a déjà dit, il n’est pas su avec certitude quel sera le jour de la ponction, on recommande que l’homme aille à la clinique avant, pour laisser l’échantillon de sperme et pour pouvoir le cryoconserver. On évite ainsi la possibilité s´il ne puisse pas se déplacer ce jour même. L’utilisation d’un échantillon de sperme congelé et décongelé le jour de la donation offre les mêmes résultats que si on le prit le même jour.


    L’assignation d’une donneuse chez une femme réceptrice est effectué en fonction des caractéristiques de la réceptrice : d’abord selon le groupe sanguin et Rh, en cherchant la compatibilité de toutes les deux. Deuxièmement, on cherche qu’il n’y ait aucune discordance par rapport à la race, le couleur de peau, les cheveux et les yeux.

    Toutefois, la Loi espagnole de Reproduction assistée interdit la sélection de la donneuse en fonction de l’élection des patients.

  • Ponction folliculaire et allocation d'ovocytes

    5.- Ponction folliculaire et allocation d’ovocytes

    Le jour de l´obtention des ovocytes de la donneuse, la fécondation sera faite avec le sperme du partenaire. Dans tous les cas, pour pouvoir connaître à l’avance la qualité des ovocytes, on effectuera une micro-injection intracytoplasmique (ICSI).

    La moyenne d’ovocytes qui sont assignés à une femme réceptrice oscille entre 6 et 15, suivant la réponse ovocytaire de la donneuse. Il est nécessaire que la femme réceptrice nous dise à l’avance si elle ne souhaite pas congeler des embryons puisqu’il ne sera pas alors nécessaire d’utiliser un nombre important d’ovocytes dans ce cycle.

    Il est très importante qu’avant de se considérer « préparée », la femme ait lu et signé le consentement correspondant où elle est informée de toute la procédure à suivre.

  • 6.- Transfert embryonnaire

    Le jour suivant après la ponction de la donneuse, la femme réceptrice sera appelée pour l’informer du nombre d’ovocytes fécondés et pour la dire quand sera programmé le transfert d’embryons.

    L´embryo transfert est une procédure simple et non douloureuse qui est effectuée avec l’aide d’une échographie abdominale. Il consiste à déposer les embryons dans la cavité utérine, en utilisant pour cela une canule très fine. Afin de favoriser l’implantation embryonnaire, un traitement hormonal est aussi prescrit.

    Il est important que la femme ait préalablement bu une paire d’verres de l´eau et qu´elle ait la vessie pleine, ce qui aidera à voir grâce à une échographie où se sont déposés les embryons avec certitude. Après le transfert la femme restera approximativement une demi-heure en repos dans la chambre jusqu’à la sortie de la clinique. À cet effet, il est recommendable qu’elle aille pourvue d’une chemise de nuit ou une robe de chambre et ainsi rendre plus confortable l’attente.

    L´embryo transfer peut être effectué le 2ème jour (aux 48 heures après la ponction), le 3ème jour (aux 72 heures), ou 5 jours après si une longue culture et un transfert de blastocyste est fait. Le jour du transfert dépend de chaque circonstance personnelle du cycle et de la patiente.

    La Loi espagnole de Reproduction assistée permet qu’un nombre maximal de 3 embryons soient transférés. Pour éviter la grossesse multiple, chez Tambre on transfère généralement un maximum de deux embryons et dans beaucoup d’occasions on conseille de transférer seulement en un.

    Finalement, en existant des embryons viables restants d’un cycle de Fécondation in vitro, ceux-ci seront conservés par congélation ou vitrification.

  • Test de grossesse

    7.- Test de grossesse

    Le test de grossesse est fait les 16 jours suivants la ponction folliculaire. Il consiste à la détermination d’une hormone : la bêta hCG en sang (ce qu´on appelle la attente d´obtenir un résultat du test de grossesse), de sorte qu’on puisse quantifier son niveau pour connaître davantage avec exactitude comment évolue la gestation.

Le taux de gestation par transfert dans la donation d'ovocytes avec sperme du partenaire chez le centre de reproduction assistée Tambre pendant l'année 2015 a été 68 %.